Les oiseaux du monde et autres contrées

DSC08962-ws1.jpg            DSC09000-ws.jpg          DSC08971R-ws.jpg

Samedi 2 février à 15h au foyer culturel de Lamorlaye (rue de la Tenure, dans les jardins de la mairie) : diaporama et conférence d’Hervé Andrieux « Le monde des oiseaux ». Nous étions plus de 50 présents : des fidèles de l’ALMA et d’autres que nous ne connaissions pas encore  !

Un après-midi très agréable et… instructif : le monde des oiseaux est plein de beautés, de surprises et de performances. Nous avions aussi beaucoup de livres sur les oiseaux apportés par Hervé Andrieux, des nids, des œufs, des plumes  et un martin pêcheur naturalisé apportés par Sonia Perrot.

Dimanche 3 février, le matin : observation des oiseaux hivernant au plan d’eau de la Reine Blanche ; le rendez-vous est à 9h15 avec Hervé Andrieux, devant le château de la Reine Blanche ; pensez à bien vous couvrir et bien vous chausser et à apporter des jumelles si vous en avez.

Nous organisons aussi un covoiturage à partir de Lamorlaye : le rendez-vous pour le covoiturage est rue de la Tenure devant le foyer culturel et le départ est à 9h. Le nombre de participants étant limité, il faut s’inscrire pour cette sortie.

Nous étions 25 pour cette promenade ; le temps un peu froid était plutôt beau. Nous avons fait le tour du premier étang en nous arrêtant plusieurs fois pour voir les oiseaux :

Une Foulque – beaucoup de canards de plusieurs espèces (je n’ai pas retenu tous les noms) – un Héron cendré que nous avons pu voir au bord de l’étang puis en vol — 

des cormorans perchés sur un grand arbre sur une île au milieu de l’étang – b

eaucoup de mouettes rieuses—un rouge-gorge venu nous voir pendant la pause chocolat chaud et gâteaux—deux cygnes…

Et des explications toujours très précises, surprenantes ou émouvantes.

Par exemple la sitelle torchepot que nous n’avons pas vue mais que nous avons l’impression de bien connaître maintenant : elle niche dans des trous mais il faut qu’elle seule puisse entrer dans le nid et surtout pas des oiseaux plus gros ; donc si elle trouve un trou trop gros elle commence par tout boucher avec une espèce de  sécrétion et … elle reperce un trou juste comme il faut !

DSC08982R-ws.jpg DSC08975-ws.jpg DSC08995-ws.jpgDSC08970R-ws.jpg Et pour voir un montage vidéo de quelques photos : cliquez ici

Publicités