Lucienne Fabre-Sébart n’est plus…

La suite du « reportage » sur le festival du cinéma attendra un peu… Nous avons une bien triste nouvelle à partager avec vous : Lucienne Fabre-Sébart grande Résistante est décédée cet après-midi.

L’ALMA avait fait sa connaissance en mai 2004, lorsque nous avions organisé une conférence sur la Résistance autour de Lamorlaye et que nous avions invité plusieurs Résistants  pour une table ronde.

Ce jour là Lucienne Fabre avait pris la parole et avait expliqué avec fougue et conviction comment, ayant eu 15 ans pendant le Front populaire, jeune ouvrière dans la région de Nogent-sur-Oise, elle était « naturellement » entrée dans la Résistance.

Elle aura fait en 5 ans des milliers de kilomètres à vélo dans l’Oise, le Calvados, l’Eure-et-Loir, la Somme, puis Paris où elle a participé aux combats de la Libération et continué jusqu’au retour des déportés car elle a fait partie de ceux qui les ont accueillis et aidés à leur arrivée au Lutécia.

Cette petite femme, si frêle, était portée par une énergie exceptionnelle et un désir de partager son expérience pour faire comprendre ce qu’était le combat et la vie des Résistants. Participer au travail de mémoire était pour elle une urgence de chaque jour, pour que les enfants, surtout les enfants, sachent et deviennent des citoyens responsables et vigilants : car « Rien n’est jamais acquis à l’homme,… ».

Comme beaucoup de Résistants, elle a puisé sa force aussi dans les poètes : dans « 1940: j’ai choisi », une publication, au titre bien représentatif du caractère de Lucienne Fabre-Sébart, de l’ANACR-Oise (Association des Ami-e-s et Anciens Combattants de la Résistance) elle cite un autre poème d’Aragon, moins connu, extrait de « Marche française » :

Ils ont jeté les uns au bagne

Pris les autres en Allemagne

Mais ils comptaient sans Pierre et Jean

La colère et les jeunes gens

Lucienne Fabre-Sébart aurait eu 98 ans à la fin de l’année.

Elle était adhérente de l’ALMA depuis 2004 !

DSC00633.JPG

A Monchy-Saint-Eloi en 2013 : à l’inauguration d’un ensemble de logements sociaux et de la rue principale qui porte son nom

Nous nous associons à la peine de sa famille et de tous ses amis à qui nous présentons  nos sincères condoléances

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s