Petit point agenda et début des « petites histoires de l’ALMA »

En ces temps de coronavirus, comme toutes les associations, nous devons reporter les activités prévues…

La première faisait partie du festival inter-associatif du cinéma : l’ALMA proposait, le 27 mars, une conférence sur le voyage de Robert Louis Stevenson en canoë sur les canaux du Nord… Le festival étant reporté : il emporte avec lui la conférence !

La deuxième c’est la conférence de Daniel Frankignoul prévue le 4 avril : elle aussi est reportée.

A l’horizon, nous reste la visite de l‘exposition Raphaël prévue le 25 avril : pas encore reportée mais pas non plus très sûre…

Après viennent le doux  mois de mai avec une conférence, une exposition et une sortie et le joyeux mois de juin avec une conférence, une sortie et notre barbecue !  A ce jour, le bureau de l’ALMA fait un peu l’autruche : nous n’avons pas envisagé de changements…

Pas d’activités « dehors » ; vive l’ordinateur et le blog de l’ALMA !

Nous allons vous proposer chaque jour une « petite histoire » et d’abord la genèse (rien que ça) de la conférence initialement prévue le 4 avril

Voici donc, en attendant la conférence de Daniel Frankignoul pour des jours meilleurs, le cheminement qui nous a mené  » De la guerre de Sécession au Mont de Pô, Ambrose Dudley Man, Représentant des Etats Confédérés d’Amérique »

L’histoire, ou peut-on dire l’enquête, commence en février 2015 quand la mairie nous transmet un courrier d’un historien bruxellois :

            « J’habite Bruxelles en Belgique et […] je mène actuellement des recherches historiques concernant un Américain qui est venu s’installer dans votre région en 1865 et qui y est resté jusqu’à sa mort en 1889. Il s’appelait Ambrose Dudley Mann et avait été ambassadeur des Etats Confédérés d’Amérique à Bruxelles de 1861 à 1865. Il avait acheté en mai 1865, écrit-il, une fermette au « Bosquet des Rossignols à Mont de Po »près de Chantilly. J’aimerais retrouver cet endroit si la chose est encore possible ? »

Première recherche, mais sur aucune carte ancienne nous n’avons pu repérer ce « Bosquet des Rossignols »… Par contre, dans « Chroniques de Morlacca » Jacques Grimaux analyse la vente le 13 janvier 1374 des terres de Lamorlaye par le comte de Dampmartin au roi Charles V et cite « 18 arpents de bois, terre et vigne, dit l’enclos de l’Alouette, séant sous le chemin et valée du mont de Pau et de Rougemont tenant de long au grand chemin de la grande chevée jusqu’à l’endroit de la borne de la banlieue de la Morlaie […] ».

Est-ce là que par un glissement ornithologique audacieux Ambrose Dudley Mann a vu des rossignols là où chantaient des alouettes ?

Les deux oiseaux ont inspiré les poètes et voici ce que nous avons trouvé sur le site leda.tuxfamily.org : pour l’alouette, Baudelaire et Jacques Pelletier du Mans (16ème siècle) et pour le rossignol, Verlaine et  Catulle-Mendès (le beau-père de Barbusse) ; et pour bien démontrer que l’erreur est possible, Shakespeare, traduit par Victor Hugo :

Juliette : Veux-tu donc partir? le jour n’est pas proche encore: c’était le rossignol et non l’alouette dont la voix perçait ton oreille craintive. Toutes les nuits il chante sur le grenadier là-bas. Crois-moi, amour, c’était le rossignol.

Roméo : C’était l’alouette, la messagère du matin, et non le rossignol. Regarde, amour, ces lueurs jalouses qui dentellent le bord des nuages à l’orient! Les flambeaux de la nuit sont éteints, et le jour joyeux se dresse sur la pointe du pied au sommet brumeux de la montagne. Je dois partir et vivre, ou rester et mourir.

Notre histoire ne s’arrête pas là : prochaine étape demain ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s