Surprise et émotion ce soir… pour Lucienne Jean

C’est la magnifique surprise que m’a apportée la cérémonie des vœux du maire ce soir à Lamorlaye !

A la fin des discours, le maire a donné des médailles de la ville aux employés municipaux qui ont pris leur retraite en 2018 puis … à deux bénévoles : Monique Biancone et … votre humble servante et secrétaire ! La surprise était totale et l’émotion très grande !

Je partage, avec un grand bonheur, cet honneur et cette reconnaissance avec tous les bureaux de l’ALMA qui ont travaillé depuis 2002 et avec tous nos adhérents : c’est une évidence !

L’idée que le travail accompli par l’ALMA soit reconnu comme utile pour notre ville est vraiment une grande joie !

Merci à la municipalité qui en a eu l’idée et  à tous ceux qui depuis plus de 17 ans nous ont apporté leurs connaissances de Lamorlaye, leur temps et leur soutien.

img_7408

Ensuite ce sont tous les jeunes de Lamorlaye qui ont eu mention TRÈS BIEN au bac ou au brevet qui ont été honorés : et ils étaient vraiment nombreux ! Bravo à tous ces brillants élèves !

Puis nous avons continué la soirée autour d’un magnifique bullet proposé par plusieurs commerçants de bouche de Lamorlaye : une autre très belle idée !

Très bonne année 2019 !

voeux-alma-2019-vf

Prochaines dates pour l’ALMA :

  • notre assemblée générale le 26 janvier
  • Le Salon des publications d’histoire locale le dimanche 3 mars au château de Lamorlaye autour du  travail des associations qui s’intéressent à l’histoire : découvrez leurs publications de 10h à 18h30 et participez, à partir de 14h30, à la rencontre-débat au cours de laquelle chacune abordera un thème en lien avec son activité. Des ateliers sont prévus pour les enfants. Un goûter terminera l’après-midi vers 17h30. Entrée libre sauf pour les ateliers (participation aux frais et inscription nécessaires).

Un artilleur sur le Chemin des Dames : M et Moi…

Ce samedi Françoise Guinvarc’h faisait sa conférence « M et Moi » à la médiathèque de Creil (à la Faïencerie).

Nous étions 4 de l’ALMA , dont 2 des 3 « minviellettes » puisque c’est ainsi qu’on nous nomme …

C’était un vrai bonheur de suivre le cheminement intérieur et artistique de Françoise dans son aventure avec Pierre Minvielle !

Vont-ils se quitter ? Elle ne sait pas encore…

Et pour nous (Nicole, Annick, Lucienne, alias les Minviellettes), même si le livre est publié, nous n’avons pas encore tourné la page.

 Tout ce que ce que nous avons appris en travaillant sur ce carnet est encore bien présent dans nos têtes ou nos cœurs. Ainsi du sort des animaux utilisés pendant la Grande Guerre : on commence à en prendre conscience puisque la mairie de Paris vient d’accepter de leur ériger un monument… 11 millions sont morts en service dans ce conflit dont 100 000 chiens et 200 000 pigeons voyageurs…

Le livre illustré par Françoise Guinvarc’h et Véronique Maurice-Untereiner  est toujours en vente auprès de l’ALMA !

Demain Dimanche : dernier jour pour le marché de Noël et le chalet du Téléthon !

Ce samedi était le deuxième jour pour le marché de Noël et pour le téléthon !

Ça continue ce dimanche 9 décembre de 11h à 17h30 avec les « goodies » achetés à l’AFM par les associations que nous vous proposons au prix minimum conseillé par l’AFM

  • gobelets réutilisables : 2€
  • bracelet en ruban : 1 €
  • sac pour légumes ou fruits : 2€50
  • bougie parfumée 3€50 ou 10€ les 3
  • carnet avec couverture en liège : 3€  (ou 3€50 ?)
  • peluche – porte-clefs : c’est l’inverse ! 3€50 (ou 3€)

Et des gâteaux apportés spontanément (et délicieux) : 1€50 la part

Vendredi et samedi  il y avait aussi des soupes à 2€ la portion : nous avions de grandes marmites , 4 plaques électriques et une multitude de casseroles ; plus cuillères pour touiller et louches pour servir… Merci à Aline, Annick, Claudine, Lucienne, Maria, Nathalie, Odile, Pierrette, Roberta, Tatiana pour l’épluchage des légumes (avec les résidents de la Tenure même s’il n’y a pas eu assez de légumes pour tous les volontaires !), la cuisson des soupes, le matériel, l’organisation du stand, les permanences…  Et merci pour l’installation électrique qui a magnifiquement fourni plus de 6000W en simultané !

Voici comme promis les recettes de quelques unes de nos soupes : merci de cliquer ICI pour les télécharger

Mais nous n’avons pas pensé à faire des photos de cette installation éphémère !  C’est quand tout a été rangé et les soupes mises dans des bocaux en verre que nous y avons pensé…

Dans l’après-midi, l’association Vivre au présent nous a apporté le fruit de la collecte faite pendant leurs cours.

Nous vous tiendrons au courant de la recette de ces trois jours.

Le bilan est de toutes façons positif : nos « clients » ont très souvent laissé bien plus que le prix minimum et étaient contents de voir le stand Téléthon de Lamorlaye. Plusieurs ont apporté des gâteaux à vendre ! Et les associations participantes ont eu ainsi l’occasion de mieux se connaître :  faire des chose ensemble est un excellent moyen pour cela.

Téléthon : merci au club d’éplucheurs et éplucheuses de patates d’un jour !

 

 

affiche1bis

La séance d’épluchage de mercredi s’est déroulée dans une ambiance très sympathique et les légumes ont été épluchés en un temps record !
Merci d’avoir accueilli l’ALMA avec ses légumes (de l’AMAP), ses couteaux et ses planches à découper dans la salle à manger de la résidence de la Tenure !
Et MERCI à nos si sympathiques éplucheurs et éplucheuses !
A côté de nous des enfants et des résidents suivaient un atelier de pâte à sel. Et des parents qui les accompagnaient sont venus éplucher avec nous;
Maintenant nous espérons que vous serez nombreux à venir acheter nos soupes au chalet du Téléthon sur le marché de Noël !
Nous y serons avec d’autres associations de Lamorlaye.
Et pour la soupe le premier rendez-vous est VENDREDI 7 décembre de 16h30 à 21h30.

L’ALMA y sera avec des « goodies » de l’AFM et ses soupes !

Le chalet du Téléthon est ouvert aussi le samedi 8 décembre de 10h à 20h30 et le dimanche 9 décembre de 11h à 17h30 comme tout le marché de Noël

Nous vous proposerons de remplir le gobelet de l’AFM avec des soupes :

affiche 2bis

 

Nous allions courageux, pleins d’élan et d’envie

Notre mésaventure de samedi a inspiré Hervé Moula, qui est l’animateur du Coin des poètes (entre autres activités bien sûr).

Émoustillé sans doute par Boileau, il nous livre à son tour quelques alexandrins rendus mélancoliques par notre commune déconvenue…

Nous allions courageux, pleins d’élan et d’envie

Par une journée pluvieuse nous réchauffer le cœur

A cette exposition de belles lettres, ravis,

Certains en ce château d’y trouver le bonheur

POUR LIRE LA SUITE, MERCI de Cliquer ICI

Et s’il conclut avec si grande gentillesse,

Dommage donc pour le guide, grand merci à l’ALMA.

Disons à notre tour, de tout cœur, Très Grand Merci

A vous, gentes victimes, autant que nous, marries.

 

Quel dommage qu’on ne nous ait pas raconté Boileau !

La visite de l’exposition La Fontaine, Molière, Boileau, Le grand Siècle des écrivains a été une déception !

Et pourtant on pouvait rêver, avec de tels maîtres d’un moment littéraire de haute volée… Ou d’un moment auprès du Grand Condé, ses fêtes, ses amis et serviteurs,  ses goûts littéraires.

Ni l’un ni l’autre !

Pas même une rectification quand l’un de nous, rappelant de vieux souvenirs de classe associe à Guez de Balzac le mot de Boileau « Enfin Malherbe vint… »

De Guez de Balzac d’ailleurs nous ne saurons pas grand chose : et pourtant… Il serait le grand restaurateur de la langue française, peut-être a-t-il été l’amant de Théophile de Viau ; en dépit de son prénom bien moderne (Jean-Louis) il est né en 1597, mort en  1654 ; et n’a aucune parenté avec Honoré…

L’erreur validée par notre guide entre Guez de Balzac et Boileau a été vite repérée par celui qui l’avait faite et a piqué notre curiosité commune : car on peut être curieux sans être guide.

[…]Enfin Malherbe vint, et, le premier en France,
Fit sentir dans les vers une juste cadence,
D’un mot mis en sa place enseigna le pouvoir,
Et réduisit la Muse aux règles du devoir.
Par ce sage écrivain la langue réparée
N’offrit plus rien de rude à l’oreille épurée.
Les stances avec grâce apprirent à tomber,
Et le vers sur le vers n’osa plus enjamber.
Tout reconnut ses lois ; et ce guide fidèle
Aux auteurs de ce temps sert encor de modèle.
Marchez donc sur ses pas ; aimez sa pureté ; […]

Voici donc (merci de cliquer ICI) le Chant I de l’Art poétique de Nicolas Boileau  : un texte qui aurait dû servir de guide pour cette exposition !

Boileau y dresse un panorama complet de la littérature de son temps.  Ce qui justifie quelques notes de bas de page … (Merci à wikipedia)