Nos panneaux d’exposition enfin bien rangés et facilement accessibles !

Cet après-midi, avec l’aide des services techniques nous avons installé NOTRE meuble pour plans  : un meuble d’architecte que nous sommes allés chercher à Paris et qui est déjà plein !  Il y a 12 tiroirs permettant de ranger 2 piles de nos panneaux… Un grand merci à la mairie ! Ça faisait des années qu’on en rêvait !

 

Lucienne Fabre-Sébart n’est plus…

La suite du « reportage » sur le festival du cinéma attendra un peu… Nous avons une bien triste nouvelle à partager avec vous : Lucienne Fabre-Sébart grande Résistante est décédée cet après-midi.

L’ALMA avait fait sa connaissance en mai 2004, lorsque nous avions organisé une conférence sur la Résistance autour de Lamorlaye et que nous avions invité plusieurs Résistants  pour une table ronde.

Ce jour là Lucienne Fabre avait pris la parole et avait expliqué avec fougue et conviction comment, ayant eu 15 ans pendant le Front populaire, jeune ouvrière dans la région de Nogent-sur-Oise, elle était « naturellement » entrée dans la Résistance.

Elle aura fait en 5 ans des milliers de kilomètres à vélo dans l’Oise, le Calvados, l’Eure-et-Loir, la Somme, puis Paris où elle a participé aux combats de la Libération et continué jusqu’au retour des déportés car elle a fait partie de ceux qui les ont accueillis et aidés à leur arrivée au Lutécia.

Cette petite femme, si frêle, était portée par une énergie exceptionnelle et un désir de partager son expérience pour faire comprendre ce qu’était le combat et la vie des Résistants. Participer au travail de mémoire était pour elle une urgence de chaque jour, pour que les enfants, surtout les enfants, sachent et deviennent des citoyens responsables et vigilants : car « Rien n’est jamais acquis à l’homme,… ».

Comme beaucoup de Résistants, elle a puisé sa force aussi dans les poètes : dans « 1940: j’ai choisi », une publication, au titre bien représentatif du caractère de Lucienne Fabre-Sébart, de l’ANACR-Oise (Association des Ami-e-s et Anciens Combattants de la Résistance) elle cite un autre poème d’Aragon, moins connu, extrait de « Marche française » :

Ils ont jeté les uns au bagne

Pris les autres en Allemagne

Mais ils comptaient sans Pierre et Jean

La colère et les jeunes gens

Lucienne Fabre-Sébart aurait eu 98 ans à la fin de l’année.

Elle était adhérente de l’ALMA depuis 2004 !

DSC00633.JPG

A Monchy-Saint-Eloi en 2013 : à l’inauguration d’un ensemble de logements sociaux et de la rue principale qui porte son nom

Nous nous associons à la peine de sa famille et de tous ses amis à qui nous présentons  nos sincères condoléances

 

 

 

Le cinéma se met à table : dernier jour du festival à 16h lundi !

Le festival de cinéma du cinéclub de Lamorlaye s’achève demain !

Venez lundi à 16h dans la grande salle du foyer culturel pour « Histoires gourmandes » un heure avec d’abord Jean-Fred Tourtchine qui nous racontera comment la gastronomie d’abord réservée à la cour des grands  s’est diffusée auprès de de la bourgeoisie avec la Révolution française, puis avec l’ALMA (Claudine, Lucienne et Marianne) pour des lectures de repas de fées et recettes de sorcières.

Puis à 17h, la clôture avec la projection du Festin de Babette

Vendredi 6 avril, l’inauguration de l’exposition fut un moment très convivial en présence de nombreux amis et de nombreux représentants, élus ou responsables, de la municipalité.

img_4514.jpg

Cette exposition visible jusqu’à lundi soir réunit des affiches de cinéma sur des thèmes liés à la nourriture, 3 panneaux présentant les AMAP et 7 panneaux  préparés par l’ALMA : LOCAFETE, le Banquet de NUAGE, les carnet de recettes écrits par une Résistante dans les camps nazis et les recettes devenues cultes : des spaghetti al frutti del mare du Grand Bleu à la bieraubeurre…

Samedi 7 avril, nous avons eu une journée très dense et pleine de très bons moments :

  • Toute l’équipe a été invitée à déjeuner dans le camion restaurant de M. Grousset : merci pour ce moment convivial et gastronomique très agréable !
  • à14h30, le court-métrage réalisé par des adhérents du cinéclub sur la vie professionnelle de Jacques Grousset, créateur de LOCAFETE une entreprise de Lamorlaye qui travaille pour le cinéma : c’est la cantine des équipes sur les lieux de tournage c’est à dire dans les endroits les plus divers et pour un nombre de  convives pouvant aller jusqu’à 800 ! Vous avez peut-être vu, garé rue de la tenure, près du foyer culturel, un énorme camion à la fois cuisine et salle de restaurant mobiles. Il faut un permis super-poids-lourd pour la tracter ! Et elle a été inventée par Jacques Grousset. Le titre du court-métrage « Esprits d’entreprise » annonce bien la vie  pleine de rebondissements et d’initiatives audacieuses de M. Grousset. Il nous a fait le plaisir d’être avec nous pour cette projection : il a pu ainsi compléter par des anecdotes  savoureuses le film.
  • Ensuite à 16h c’était  « Coup de vent littéraire »  avec l’ALMA et la chorale de l’EML qui ont lu et chanté un extrait de « Une opérette à Ravensbrück » qui fantasme sur la nourriture, puis par des lectures théâtrales par les élèves de l’école de théâtre Studio32 et d’autres lectures par L’ALCAD, et une présentation des AMAP : tous ces textes avaient un rapport avec la nourriture ou la gastronomie . Nous avons passé ensemble un moment plein de saveurs et de grand plaisir !
  • Enfin à 17h30 (avec un peu de retard) la projection du film « Le grand Restaurant » avec Louis de Funes : un film de 1966, digne héritiers des burlesques des débuts du cinéma (que Plus de 200 élèves ont pu apprécier le vendredi après-midi).
  • Un diner a réuni pour finir une cinquantaine de convives toujours dans une ambiance amicale avec de nombreux échanges.

Ce dimanche 8 avril nous avons continué avec la projection de très nombreux courts-métrages réalisés par les adhérents du cinéclub et du Club Photo Cine Paris-Nord : « monochrome: repas blanc, repas jaune », chocolat, olives, AMAP, cuisine du Viet-nam, la bûche, l’aligot, les smoothies,… des reportages, des interviews, des dessins animés et quelques autres nous ont promenés en quelques minutes d’un univers gourmand à un autre…

Petite pause goûter avec les saveurs moins virtuelles d’un gâteau au pommes et du cidre ; l’occasion pour le cinéclub de remercier ceux qui se sont impliqués dans la préparation de ce festival : car au-delà du cinéma et de la gastronomie ce festival a su mobiliser sur un projet commun une entreprise de Lamorlaye, l’ALCAD, l’ALMA, l’AMAP « Les paniers de la Reine Blanche », l’EML, … Sans compter l’aide des services techniques y compris dans le moment de grand désespoir quand on ne savait pas éclairer la scène et que..; à force de manipulation il n’y avait même plus de courant pour les micros ou le piano. !il n’y avait plus

Puis un Quizz savoureusement historique concocté par l’ALCAD avec Claire Langlois et Jean-Fred Tourtchine  avant la reprise des courts métrages.

e

Bonjour Al CAPONE !

AlCapone

photo de Sylvine – 15 mars 2018

Aujourd’hui nous avons rendu visite à AL CAPONE ; ce cheval d’obstacle mythique, 30 ans, 26 victoires avec son jockey Jean-Yves Beaurain et son entraîneur Bernard Sécly, coule une retraite tranquille chez France-Galop  avec encore un objectif : battre le record de longévité du trotteur OURASI, mort à 32 ans en 2013.

Pour en savoir plus, voici la chronique de Sylvine Cros dans le bulletin municipal de décembre 2013 : CLIQUER ICI

Et dans Le Mag de mars 2018,  vous trouverez, avec bien d’autres articles, un dossier sur l’eau avec 4 pages sur nos rivières qui ont été rédigées par l’ALMA et un compte-rendu de notre conférence du 10 février qui renvoie à celui publié sur notre blog le 13 février : CLIQUER ICI POUR LE RELIRE

 

Adieu Jacques !

DSC_4900RJacques Grimaux n’est plus… Il nous a quittés mercredi : la maladie a eu raison de son courage ; maladie qu’il avait acceptée tout en se battant contre elle avec cette belle sérénité que lui donnait sa foi.

Il a été parmi les premiers, à répondre présent à cette première réunion organisée par l’ALMA, un mois à peine après sa création en septembre 2002.

On leur avait dit : vous connaissez votre ville ; nous voulons mieux la connaître et surtout la faire connaître ; nous avons besoin de vous : des souvenirs des anciens habitants et des recherches déjà faites.

Jacques Grimaux avait, entre 1970 et 1980, entrepris des recherches en s’appuyant sur le fond d’archives des Fontaines et celui du musée Condé. Et ces documents nous révèlent peu à peu l’histoire de Morlacca à La Morlaye, du 7ème siècle à la moitié du 16ème siècle Ce qui l’intéresse ce sont bien sûr des histoires de rois et de seigneurs mais aussi, mais surtout l’histoire des petites gens : ceux des siècles passés qui doivent au seigneur 1/4 de chapon à la Saint-Rémi  comme ceux qu’il côtoie et défend chaque fois que nécessaire dans sa vie de chaque jour. Ce travail, publié en trois fascicules, vite épuisés, Jacques a accepté que l’ALMA le retranscrive et le publie. Ce fut un grand travail collectif pour l’ALMA auquel il a beaucoup participé et qui a aboutit en 2010 à la publication de « Chroniques de Morlacca »

Mais Jacques c’est aussi la passion pour les vieux chemins : nous en avons suivi avec lui de Lamorlaye à Saint-Leu d’Esserent en 2006 puis tenté d’en retrouver d’autres à moitié effacés, toujours sous sa conduite, en forêt de Carnelle en 2011…

Jacques était un adhérent de l’ALMA (avec Evelyne à qui nous pensons tendrement) très présent et toujours encourageant, venant souvent à nos activités.

Et surtout, pour les membres du bureau (Corinne Miccoli, Nicole Anconina, Lucienne Jean) qui ont eu le bonheur de participer à la publication des Chroniques de Morlacca » c’est un ami très cher que nous perdons.

Beaucoup d’autres adhérents de l’ALMA qui ont participé à ce travail ou qui le connaissait d’autres façons partagent certainement notre peine.

Et nous serons certainement très nombreux à venir lui rendre un dernier hommage.

Alors comme il avait si joliment titré le chapitre consacré au testament d’un autre  Jacques, Jacques de Galles, seigneur de La Morlaye de 1500 à 1529,

AU REVOIR MAITRE JACQUES !

DSC_4898

vieuxchemins-photo1

2006 – Jardin de la Maison des Loisirs – introduction avant la promenade sur le chemin de Paris à Clermont (jusqu’à Saint-Leu)

DSC03708

La promenade en forêt de Carnelle en 2011

DSC03717

La promenade en forêt de Carnelle en 2011 : le moment du goûter et des questions

DSC09912

Jacques est venu avec Evelyne fêter ses 80 ans au moment du pique-nique en 2013 à Saint-Leu

IMG_1954

Jacques à la conférence sur les Dammartin (si présents dans « Chroniques de Morlacca »), en 2016

visite Rembrandt le 3 mars, puis conférence sur l’usage de l’eau dans les abbayes le 24 mars…

affiche-rembrandtaffiche-eauxmonastiques

Quelques places sont encore disponibles pour le 3 mars  !

Et réservez votre place pour le 24 mars…

Nous avons été contraints d’annuler la projection prévue le 9 juin sur le Lebensborn : nous en sommes désolés mais l’enchaînement entre les diffusions par les producteurs (RMC-Découverte a diffusé un des films le 9 février, FR3 diffusera l’autre version plus tard) et les périodes où ils ont l’exclusivité des projections rendait l’organisation trop compliquée. Nous vous avertirons de la diffusion par FR3 : en principe ce sera le film « Enfant d’Hitler », la version courte du film diffusé par RMC découvertes « France, la nurserie oubliée du IIIème Reich »